RSS articulos
Deutsch  | 
English  | 
Español  | 
Euskara  | 
Français  | 
La guerra de Troya del cambio climático publicado el 27/01/24 - Local
Balance de explosiones/incendios en PDVSA (2023) publicado el 16/01/24 - Local
El juglar de los pinceles mágicos publicado el 09/01/24 - Local
Desde el conuco: Asuntos del café publicado el 09/11/23 - Local
Desde el conuco: Sueños de café publicado el 09/11/23 - Local
Desde el conuco: Acuerdos de precios del café publicado el 28/09/23 - Local
Desde el conuco: Llueve café publicado el 21/09/23 - Local
Desde el conuco:Un banco de los caficultores. publicado el 03/09/23 - Local
Desde el conuco: Las bachaqueras publicado el 29/07/23 - Local
5to Aniversario Expo entrega ZAE publicado el 22/07/23 - Local
Desde el conuco El comejen publicado el 13/07/23 - Local
Desde el conuco: Un día de lluvia publicado el 23/06/23 - Local
Desde el conuco: Las avispas publicado el 23/06/23 - Local
Seminario publicado el 06/06/23 - Local
Desde el conuco: Conucoterapia publicado el 17/05/23 - Local
Desde el conuco: Las maticas de Nuez criolla publicado el 17/05/23 - Local
Desde el conuco: El cultivo de café orgánico publicado el 18/04/23 - Local

1 | 2

Protestas contra la guerra en Israel y Gaza publicado el 05/02/24 - No Local
Argentina: ¡Vamos al paro y movilización el 24! publicado el 17/01/24 - No Local
Intifada mundial #1 publicado el 14/01/24 - No Local
Entrevista con anarquistas palestinas publicado el 31/10/23 - No Local
Palestina Gaza: ¿Cuándo terminará esta pesadilla? publicado el 31/10/23 - No Local
La voz de la cólera se hace oír en Irán publicado el 07/10/23 - No Local
Europa alimenta el conflicto bélico en Ucrania publicado el 20/05/23 - No Local
¡Arde Francia! ¡Fuera Macron! publicado el 06/04/23 - No Local
La anarquía no es utopía publicado el 13/12/22 - No Local
Qatar 2022: el mundial de la vergüenza publicado el 11/12/22 - No Local
¿¡Guerra y revolución!? publicado el 10/12/22 - No Local
Transiciones justas para América Latina y el mundo publicado el 02/11/22 - No Local
La escena punk parisina esta de luto publicado el 27/10/22 - No Local
La scène punk parisienne est en deuil publicado el 25/10/22 - No Local - 1 commentario
La respuesta de Putin publicado el 10/10/22 - No Local
La radicalidad del ecofeminismo publicado el 04/10/22 - No Local
El resurgimiento del nazismo en Europa. publicado el 30/09/22 - No Local
LA DICTADURA UNIVERSAL DE EEUU. publicado el 21/09/22 - No Local
MUNDO UNIPOLAR VS MUNDO MULTIPOLAR. publicado el 19/09/22 - No Local
La guerra de Ucrania resumida. publicado el 18/09/22 - No Local - 1 commentario
Se ha cruzado el Rubicon publicado el 14/09/22 - No Local
Argentina: Islas bajo fuego politico-empresarial! publicado el 19/08/22 - No Local
La Corte Suprema contra el clima publicado el 18/07/22 - No Local
Glosario de la Justicia Climática publicado el 12/07/22 - No Local
México Monterrey: Cooperativismo Autogestionario publicado el 05/07/22 - No Local
Libro (PDF): Vuelta a la Autonomìa publicado el 05/07/22 - No Local
Lo que nos dicen los tiroteos masivos en EE.UU. publicado el 07/06/22 - No Local

1 | 2

Julieta Presente! publicado el 08/01/24 - Comunicados
Campaña por la vida del Lago de Maracaibo publicado el 10/12/23 - Comunicados
Esta por nacer Codo a Codo publicado el 12/11/23 - Comunicados
Desde el conuco: Café de mis tormentos publicado el 12/11/23 - Comunicados
[Italia] Saboteemos la guerra publicado el 29/09/23 - Comunicados
Comunicado Pizarra Negra & Kutxal Corp. publicado el 20/08/23 - Comunicados
ALERTA FEMINISTA‼️ publicado el 29/07/23 - Comunicados
Cambalache: entusia$mo con el ultraderechista turco publicado el 13/07/23 - Comunicados
Desde el conuco: La asamblea del café en Sanare publicado el 30/05/23 - Comunicados
Carta a los presidentes de la Amazonía publicado el 25/05/23 - Comunicados
El mundo se acaba y la Música sigue publicado el 23/04/23 - Comunicados - 1 commentario
Invitacion colectiva publicado el 20/02/23 - Comunicados
CARTA ABIERTA para Haiti publicado el 26/09/22 - Comunicados
Comunicado 2022 Salud Yukpa publicado el 13/09/22 - Comunicados
*#BrettziMateran* tiene SEIS DÍAS DESAPARECIDA. publicado el 25/08/22 - Comunicados - 1 commentario
Comunicado OEP en defensa de la isla La Tortuga publicado el 02/08/22 - Comunicados
Encuentros Antiautoritarios Descentralizados publicado el 24/05/22 - Comunicados - 1 commentario
7 años desaparecidos publicado el 28/02/22 - Comunicados
La FAI ante la escalada militar en Ucrania publicado el 22/02/22 - Comunicados
URGENTE: Corre peligro la vida de Rosa Mota publicado el 09/02/22 - Comunicados
Denuncia Publica a la Comunidad Nacional E Internacional publicado el 04/02/22 - Comunicados
Un llamado de un luchador a la clase obrera petrolera publicado el 17/01/22 - Comunicados
¡Libertad Para Igor Kuznetsov Y Sus Compañeros! publicado el 18/12/21 - Comunicados
7mo. FESTIVAL DE ARTES LIBRES LUNA LLENA publicado el 14/09/21 - Comunicados

1 | 2

Paraguaná: La nube tóxica que nadie quiere respirar publicado el 15/02/24 - En la web
De nuevo en linea la pagina de Mauro Mejiaz publicado el 10/02/24 - En la web
Búscalo en El Llanito publicado el 27/01/24 - En la web
La caja negra y nada chica de Hugo Chávez publicado el 14/01/24 - En la web
Feria del Libro Anarquista Berlín-Kreuzberg 2024 publicado el 19/12/23 - En la web
CONSENSO y el Referéndum sobre Guayana Esequiba publicado el 04/12/23 - En la web
LA LLAMA DEL SUBURBIO publicado el 13/07/23 - En la web
¿Quien sostiene la vida cuando las mujeres migran? publicado el 08/01/23 - En la web
Reporte: Derrames petroleros (2022) publicado el 08/01/23 - En la web
París: ¿crimen racista o acto terrorista antikurdo? publicado el 27/12/22 - En la web
Lo que traen las arenas del sur del Orinoco publicado el 09/11/22 - En la web
Venezuela en tiempos de Cambio Climático publicado el 03/07/22 - En la web
Sentidos e imaginación en la ecología política ante el colapso civilizatorio publicado el 18/06/22 - En la web - 1 commentario
La estéril ilusión del cambio por arriba publicado el 15/06/22 - En la web
Ricardo Flores Magón, sembrador de insurrecciones publicado el 12/06/22 - En la web
Asi se dio por fin el ESA III publicado el 12/04/22 - En la web
La disputa sobre quièn nos alimenta publicado el 17/02/22 - En la web
II versión del curso de pedagogía anarquista. publicado el 15/02/22 - En la web
Acerca de las luchas proletarias en Argentina publicado el 16/01/22 - En la web
Repertorio por las Artes de circo en Venezuela publicado el 28/12/21 - En la web
El extractivismo amenaza a las montañas de Venezuela publicado el 13/12/21 - En la web

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7

Manifeste pour une Transition Énergétique Écosociale des Peuples du Sud
publicado el 15/02/23 par OEP Venezuela Palabras-claves  América Latina  Ecología   Luchas Indígenas   Movimientos Sociales   Solidaridad  

Plus de deux ans après le déclenchement de la pandémie de COVID-19 — et maintenant parallèlement aux conséquences catastrophiques de l’invasion de l’Ukraine par la Russie — une “nouvelle normalité” est apparue. Ce nouveau statu quo mondial traduit une aggravation de diverses crises: sociale, économique, politique, écologique, bio-médical et géopolitique.

L’effondrement environnemental est proche. La vie quotidienne est devenue de plus en plus militarisée. L’accès à une bonne alimentation, à l’eau potable et à des soins de santé abordables est de plus en plus restreint. De plus en plus de gouvernements sont devenus autocratiques. Les riches sont devenus plus riches, les puissants plus puissants, et la technologie non réglementée n’a fait qu’accélérer ces tendances.

Les moteurs de ce statu quo injuste — capitalisme, patriarcat, colonialisme et divers fondamentalismes — aggravent la situation. Il est donc urgent de débattre et de mettre en œuvre de nouvelles visions de la transition et de la transformation écosociale qui soient justes du point de vue du genre, régénératrices et populaires, et qui soient à la fois locales et internationales.

Dans ce Manifeste pour une transition énergétique écosociale des peuples du Sud, nous soutenons que les problèmes du Sud global – géopolitique – sont différents de ceux du Nord global et des puissances émergentes telles que la Chine. Le déséquilibre des pouvoirs entre ces deux mondes persiste non seulement en raison de l’héritage colonial, mais aussi en raison d’un modèle énergétique néocolonial. Dans le contexte du changement climatique, de l’augmentation constante des besoins énergétiques et de la perte de biodiversité, les pôles capitalistes ont intensifié la pression pour extraire les richesses naturelles et s’appuyer sur la main-d’œuvre bon marché des pays de la périphérie. Non seulement le paradigme extractif bien connu est toujours en place, mais la dette écologique du Nord envers le Sud augmente.

Ce qui est nouveau, c’est que les «transitions énergétiques propres» du Nord ont accentué la pression sur le Sud pour qu’il cède du cobalt et du lithium pour la production de batteries de technologie supérieure, du bois de balsa pour les éoliennes, des terres pour les grands panneaux solaires et de nouvelles infrastructures pour les mégaprojets d’hydrogène. Cette décarbonisation des riches, fondée sur le marché et orientée vers l’exportation, repose sur une nouvelle phase de spoliation environnementale du Sud, qui affecte la vie de millions de femmes, d’hommes et d’enfants, sans parler de la vie non humaine. Les femmes, en particulier celles des milieux agraires, sont parmi les plus touchées. De cette manière, le Sud est redevenu une zone de sacrifice, un panier de ressources prétendument inépuisables pour les pays du Nord.

L’une des priorités du Nord global a été de sécuriser les chaînes d’approvisionnement mondiales, en particulier pour les matières premières essentielles, et d’empêcher certains pays, comme la Chine, d’en monopoliser l’accès. Les ministres du commerce du G7, par exemple, ont récemment plaidé en faveur d’une chaîne d’approvisionnement responsable, durable et transparente pour les minéraux essentiels via la coopération internationale, la politique et les finances, y compris la facilitation du commerce des biens et services environnementaux par le biais de l’OMC. Le Nord global a fait pression pour conclure davantage d’accords commerciaux et d’investissement avec le Sud global afin de satisfaire ses besoins en ressources, en particulier celles qui font partie intégrante des «transitions énergétiques propres». Ces accords, conçus pour réduire les obstacles au commerce et aux investissements, protègent et renforcent le pouvoir et les droits des entreprises en soumettant les États à des poursuites judiciaires potentielles selon les mécanismes de règlement des différends entre investisseurs et États (ISDS). Le Nord global utilise ces accords pour contrôler la «transition énergétique propre» et créer un nouveau colonialisme.

Les gouvernements du Sud, quant à eux, sont tombés dans le piège de la dette, empruntant de l’argent pour construire des industries et une agriculture à grande échelle pour approvisionner le Nord. Pour rembourser ces dettes, les gouvernements se sont sentis obligés d’extraire davantage de ressources du sol, créant ainsi un cercle vicieux d’inégalité. Aujourd’hui, l’impératif de se passer des combustibles fossiles sans réduction significative de la consommation dans le Nord n’a fait qu’accroître la pression pour une exploitation de ces ressources naturelles. En outre, alors qu’il poursuit ses propres transitions énergétiques, le Nord n’a accordé qu’un intérêt superficiel à sa responsabilité de s’acquitter de sa dette écologique historique et croissante envers le Sud.

Des changements mineurs dans la matrice énergétique ne suffisent pas. L’ensemble du système énergétique doit être transformé, de la production et de la distribution à la consommation et aux déchets. Il ne suffit pas de remplacer les voitures à combustion interne par des véhicules électriques, car c’est l’ensemble du modèle de transport qui doit changer, avec une réduction de la consommation d’énergie et la promotion d’options durables.

Ainsi, les relations doivent devenir plus équitables non seulement entre les pays du centre et de la périphérie, mais aussi à l’intérieur des pays entre l’élite et le public. Les élites corrompues du Sud ont également contribué à ce système injuste en profitant de l’extraction, en réprimant les défenseurs des droits de l’homme et de l’environnement et en perpétuant les inégalités économiques.

Plutôt que d’être uniquement technologiques, les solutions à ces crises imbriquées sont avant tout politiques.

En tant qu’activistes, intellectuels et organisations de différents pays du Sud, nous appelons les agents de changement de différentes parties du monde à s’engager dans une transition écosociale radicale, démocratique, juste du point de vue du genre, régénératrice et populaire qui transforme à la fois le secteur de l’énergie et les sphères industrielles et agricoles qui dépendent des intrants énergétiques à grande échelle. Selon les différents mouvements en faveur de la justice climatique, «la transition est inévitable, mais pas la justice».

Nous avons encore le temps d’entamer une transition juste et démocratique. Nous pouvons nous affranchir du système économique néolibéral dans une démarche qui préserve la vie, concilie justice sociale et justice environnementale, associe les valeurs égalitaires et démocratiques à une politique sociale holistique et résiliente, et rétablit l’équilibre écologique nécessaire à une planète saine. Mais pour cela, nous avons besoin de plus d’imagination politique et de visions utopiques d’une autre société qui soit socialement juste et qui respecte notre maison commune planétaire.

La transition énergétique doit s’inscrire dans une vision globale qui s’attaque aux inégalités radicales dans la distribution des ressources énergétiques et fait évoluer la démocratie énergétique. Elle doit mettre de côté les institutions à grande échelle — l’agriculture industrielle, les grandes entreprises du secteur de l’énergie — et privilégier les solutions fondées sur le marché. Elle doit renforcer la résilience de la société civile et des organisations sociales.
Therefore, we make the following 8 demands:

Nous alertons sur le fait qu’une transition énergétique menée par des mégaprojets d’entreprise, provenant du Nord et acceptée par de nombreux gouvernements du Sud, entraîne l’élargissement des zones de sacrifice dans tout le Sud, la persistance de l’héritage colonial, du patriarcat et du piège de la dette. L’énergie est un droit humain élémentaire et inaliénable, et la démocratie énergétique doit être notre objectif.
Nous appelons les peuples du Sud à rejeter les fausses solutions qui s’accompagnent de nouvelles formes de colonialisme énergétique, maintenant au nom d’une transition verte. Nous lançons un appel explicite à la poursuite de la coordination politique entre les peuples du Sud tout en poursuivant des alliances stratégiques avec des secteurs critiques du Nord.
Pour atténuer les ravages de la crise climatique et faire émerger une transition écosociale juste et populaire, nous exigeons le paiement de la dette écologique. Cela signifie, face à la responsabilité démesurée du Nord global dans la crise climatique et l’effondrement écologique, la mise en œuvre effective d’un système de compensation pour le Sud global. Ce système devrait inclure un transfert conséquent de fonds et de technologies appropriées, et devrait envisager l’annulation de la dette souveraine des pays du Sud. Nous soutenons les réparations pour les pertes et dommages subis par les peuples autochtones, les groupes vulnérables et les communautés locales à cause des mines, des grands barrages et des projets d’énergie sale.
Nous rejetons l’expansion de la frontière des hydrocarbures dans nos pays — par fracturation et les projets offshore — et répudions le discours hypocrite de l’Union européenne, qui a récemment déclaré que le gaz naturel et l’énergie nucléaire étaient des «énergies propres». Comme l’a déjà proposé l’Initiative Yasuni en Équateur en 2007 et comme le soutiennent aujourd’hui de nombreux secteurs sociaux et organisations, nous préconisons de laisser les combustibles fossiles sous terre et de créer les conditions sociales et de travail nécessaires à l’abandon de l’extractivisme et au passage à un avenir sans combustibles fossiles.
De même, nous rejetons le «colonialisme vert» qui se manifeste par l’accaparement de terres pour y installer des parcs solaires et éoliens, l’extraction sans discernement de minéraux essentiels et la promotion de «solutions» technologiques telles que l’hydrogène bleu ou gris. L’enfermement, l’exclusion, la violence, l’empiètement et le retranchement ont caractérisé les relations énergétiques Nord-Sud passées et actuelles et ne sont pas acceptables à l’ère des transitions écosociales.
Nous exigeons une véritable protection des défenseurs de l’environnement et des droits de l’homme, en particulier des peuples autochtones et des femmes qui sont en première ligne pour résister à l’extractivisme.L’élimination de la pauvreté énergétique dans les pays du Sud devrait figurer parmi nos objectifs fondamentaux — de même que la pauvreté énergétique de certaines parties du Nord — grâce à des projets d’énergie renouvelable alternatifs, décentralisés et équitablement distribués, qui sont détenus et exploités par les communautés elles-mêmes.
Nous dénonçons les accords commerciaux internationaux qui pénalisent les pays qui veulent freiner l’extraction des combustibles fossiles. Nous devons mettre fin à l’utilisation d’accords commerciaux et d’investissement contrôlés par des multinationales qui, en fin de compte, favorisent davantage l’extraction et renforcent une nouvelle forme de colonialisme.

Notre alternative écosociale est fondée sur d’innombrables luttes, stratégies, propositions et initiatives communautaires. Notre Manifeste s’inspire de l’expérience vécue et des perspectives critiques des peuples indigènes et autres communautés locales, des femmes et des jeunes du Sud. Il s’inspire des travaux réalisés sur les droits de la nature, buen vivir, vivir sabroso, sumac kawsay, ubuntu, swaraj, les biens communs, l’économie solidaire, l’agroécologie, la souveraineté alimentaire, le post-extractivisme, le plurivers, l’autonomie et la souveraineté énergétique. Avant tout, nous appelons à une transition écosociale radicale, démocratique, populaire, juste du point de vue du genre, régénératrice et globale.

Dans la continuité du Pacte Ecosocial et Interculturel du Sud, ce Manifeste propose une plateforme dynamique qui vous invite à rejoindre notre lutte commune pour la transformation en contribuant à la création de visions et de solutions collectives.

Nous vous invitons à approuver ce manifeste en le signant.


publicado el 15 de febrero de 2023  par OEP Venezuela  Alertar el colectivo de moderación a proposito de la publicación de este articulo. Imprimir el articulo
Lista de los documentos ligados à la contribución
photo_5143515584(...).jpg

Comentarios
  • Ningun comentario

Advertencia


Comentarios moderados a priori

Los comentarios de este articulo estan moderados a priori : su contribución solo aparecera despues de haber sido validad por un(a) miembro del colectivo.

Introduce su comentario

Para crear párrafos, deje simplemente líneas vacías.

www.indymedia.org
africa
Ambazonia Canarias estrecho / madiaq Kenya Nigeria South Africa
canada
London, Ontario Maritimes Montreal Ontario Ottawa Quebec Thunder Bay Vancouver Victoria Windsor
east asia
burma Jakarta Japan Korea Manila QC Saint-Petersburg
europe
Abruzzo Alacant Andorra Antwerpen Armenia Athens Austria Barcelona Belarus Belgium belgrade Bristol Brussels Bulgaria Calabria Croatia Cyprus emilia-romagna estrecho / madiaq Euskal Herria Galiza Germany grenoble Hungary Ireland Istanbul Italy La Plana Liege liguria Lille linksunten lombardia London Madrid Malta Marseille Nantes Napoli Netherlands Nice Northern England Norway Nottingham Oost-Vlaanderen Paris/Île-de-France Patras Piemonte Poland Portugal Roma Romania Russia Sardegna Scotland Sverige Switzerland Torun Toscana Toulouse Ukraine United Kingdom Valencia
latin america
Argentina Bolivia Chiapas Chile Chile Sur CMI Brasil CMI Sucre Colombia Ecuador Mexico Peru Puerto Rico Qollasuyu Rosario santiago Tijuana Uruguay Valparaiso Venezuela
oceania
Aotearoa Brisbane burma darwin Jakarta Manila Melbourne Perth QC Sydney
south asia
India Mumbai
united states
Arizona Arkansas Asheville Atlanta Austin Austin Indymedia Baltimore Big Muddy Binghamton Boston Buffalo Charlottesville Chicago Cleveland Colorado Columbus DC Hawaii Houston Hudson Mohawk Kansas City LA Madison Maine Miami Michigan Milwaukee Minneapolis/St. Paul New Hampshire New Jersey New Mexico New Orleans North Carolina North Texas NYC Oklahoma Philadelphia Pittsburgh Portland Richmond Rochester Rogue Valley Saint Louis San Diego San Francisco San Francisco Bay Area Santa Barbara Santa Cruz, CA Sarasota Seattle Tampa Bay Tennessee Urbana-Champaign Vermont Western Mass Worcester
west asia
Armenia Beirut Israel Palestine
process
FBI/Legal Updates Mailing Lists Process & IMC Docs Tech Volunteer
projects
Print Radio Satellite TV Video
regions
United States
topics
Biotech

copyleft Indymédia (Independent Média Center).Salvo el caso del cual un autor ha formulado un aviso contrario, los documentos del sitio son libres de derechos para la copia, la impresión, la edición, etc, para toda publicación sobre la red o sobre cualquier otro soporte, con la condición que esta utilización sea NO COMERCIAL. Indymedia Venezuela Centro no se hace responsable por las opiniones emitidas por colaboradores

RSS articulosRSS articulos |  Sitio realizado con spip 3.2.11
Top